La matrice de l'âme : Le siège des antennes psychiques. Tome VIII. L'effet du Souffle des Ténèbres sur les Eaux primordiales. La Pensée divine en Mouvement de dedans en dehors.

La matrice de l'âme : Le siège des antennes psychiques. Tome VIII. L'effet du Souffle des Ténèbres sur les Eaux primordiales. La Pensée divine en Mouvement de dedans en dehors.

Sinopse

La « chute » de l’Homme ne provient pas de la Pensée divine. Elle est le résultat de l’oubli de la racine élémentaire de notre Origine divine, des pensées de séparation et d’égoïsme émises par les hommes depuis des millénaires, comme le suggère Ramtha (dans son livre, Une réflexion du maître sur l’histoire de l’humanité, Tome 1. La civilisation humaine). Mais au-delà des différentes couches du psychisme humain accumulé, derrière même les couches les plus profondes des pulsions primaires du corps, une étincelle de la Flamme du Feu solaire est voilée et ne demande qu’à jaillir. Le Primitif est en attente d’écoute. Que valent ces langages ? Edmond Goblot admet : « Les médecins peuvent causer entre eux d’une maladie sans être compris du malade. On n’entend pas les termes d’architecture sans être du bâtiment, ni ceux d’autourserie si l’on n’est pas initié à la chasse au faucon ». Ceci révolte sans doute l’esprit de l’observateur. Alors, se mettre en chemin dans la Lumière du Primitif, c’est accepter de ne plus séparer le Soleil qui brille dans les Cieux et le Soleil caché qui donne vie et substance aux profondeurs des Abîmes, et d’unir dans un même regard ce qui est « En Haut » à ce qui est « En Bas » dans la conscience de l’aspect-entité de la non-entité Une et Absolue, qui est notre Êtreté absolue: l’Atome primordial et virginal. Rappelons-nous qu’en Christ est la Vie et que cette Vie a conquis la mort et l’a englouti dans la Victoire. Le fait est que cette Vie est à notre disposition. Cela est certes un objectif, mais c’est aussi un fait établi. Est-ce que vous le croyez ? Tout dépend de l’état de notre esprit par rapport à la réalité de Christ. Jésus nous accorde sa Rédemption et nous donne son discernement. Dans de telles situations, demandons-nous : Quel en est la nature ? Chaque fois que nous recevons la plénitude de Dieu, ce n’est qu’en Christ, pas en nous-mêmes. Dieu a lié toutes choses à Christ, et de cette façon Christ est Unique. Toutes choses sont scellées en Lui et au travers de Lui. Nous touchons là à la nature fondamentale de la Chute. Il est important de retenir en préalable, qu’il existe une approche résurrectionnelle de la Divinité, qui est une approche vivante et pas simplement mentale, ni académique, ni un système de vérité glacial. Il y a ici toute la différence entre recevoir l’explication de quelque chose et recevoir la révélation de quelque chose. Sur cette pente glis