Pied-noir, chef de harka et sans état d'âme

Pied-noir, chef de harka et sans état d'âme

Sinopse

L’auteur raconte son histoire et celle de sa famille : - La légende familiale constituée des souvenirs racontés par les parents et qui résument l’aventure humaine d’une famille de pied noir arrivée en Algérie vers 1850. - De sa naissance avec ses souvenirs vécus et les choses qu’il a vues et auxquelles il a participé jusqu’à son départ pour le service militaire. - Sa guerre d’Algérie comme chef de harka dans le Constantinois, ses joies, ses peines, ses peurs, et surtout l‘amour qu’il a éprouvé pour ces hommes qui ont servi sous ses ordres ainsi que pour leur famille, et leur abandon par l’armée. C’est aussi l’évocation de petites histoires qui décrivent la vie d’un chef de section de 20 ans, perdu dans la montagne et qui doit tout résoudre seul. C’est en résumé la synthèse de 21 mois à beaucoup marcher, à beaucoup observer, à beaucoup chercher, à se battre un peu mais avec intensité et à aiguiser la patience. C’est le retour à Alger en janvier 1962 avec tous ces morts et ces violences, puis c’est la fin d’une vie en Algérie heureuse, l’autre va commencer en métropole en juillet 1962.